Le projet d’établissement

 

 

Projet d’établissement de L’Autre École

La rédaction du projet est le fruit d’un travail collectif des animateurs pour lequel les parents et les enfants ont été largement consultés. Il complète nos projets éducatif et pédagogique à partir desquels l’école fut créée en 1973.

L’Autre École continue à veiller à l’évolution possible de ces différents projets.

1. Les enfants inscrits dans l’école, leurs caractéristiques tant culturelles que sociales.

Les enfants sont inscrits sur la base d’un choix pédagogique : Pédagogie Freinet. Il s’agit nécessairement d’une inscription-adhésion aux projets éducatif, pédagogique et d’établissement.

2. Les aspirations des enfants et parents en matière de projet de vie professionnelle et de poursuite des études.

Les parents ont choisi l’Autre École pour leurs enfants afin de leur permettre de s’épanouir et de développer leur autonomie, leur sens de la coopération, leur sens critique, le plaisir d’apprendre dans le respect de leur intégrité et de leur identité. Au-delà du savoir, ils souhaitent que l’Autre École développe des savoir- être et des savoir-faire pour que leurs enfants deviennent des étudiants et des citoyens responsables.

3. L’environnement social, culturel et économique de l’école.

L’Autre École n’est pas une école de proximité. Si les classes moyennes sont plus largement présentes, toutes les classes sociales sont cependant représentées. Le choix de l’école fait suite à une démarche et une réflexion des parents.

4. L’environnement naturel du quartier, de la ville, dans lesquels l’école est implantée.

L’Autre École est une petite école urbaine située dans un quartier d’habitat et de bureaux. Elle jouxte le parc de Woluwé.

5. Intégration d’enfants issus de l’enseignement spécialisé.

La capacité d’accueil de ces enfants dans notre école est directement liée à la nature du handicap et à la possibilité d’y apporter une réponse positive et constructive.

6. Les démarches mises en oeuvre pour assurer la réussite des élèves en difficulté et le soutien qui leur est apporté.

L’erreur n’est pas une faute, ni la preuve d’une incapacité mais le reflet de la manière dont l’enfant appréhende une difficulté. Ce dernier n’est pas sanctionné ni jugé sur son savoir et savoir-faire au moment choisi par l’animateur mais aidé par celui-ci tout au long de ses démarches d’apprentissage.

L’accent est mis sur la coopération. Les évaluations ne sont pas comparatives, il n’y a ni points ni classement. Elles sont globales et mettent en exergue les aptitudes déjà acquises par l’enfant, son attitude face aux situations d’apprentissage. Une large part est faite à l’autoévaluation.

7. Initiatives prises en matières de rythmes scolaires, d’animation culturelle, d’éducation à la citoyenneté, aux médias, à la santé, à l’environnement et de promotion des activités sportives.

• rythmes scolaires : l’apprentissage de la lecture/écriture peut se faire en quatre trimestres;

le travail individuel (voir outils)

• animation culturelle : chaque classe assiste à plusieurs représentations théâtrales par an. Les musées, les expositions temporaires sont régulièrement visitées

• éducation à la citoyenneté : les conseils de classe et d’école sont des instruments institutionnels qui permettent à l’enfant de prendre une part active dans les décisions concernant la classe ou l’école

• médias : deux journaux pour enfants sont régulièrement présents dans l’école et à la disposition des enfants, la presse écrite adulte suscite lectures et discussions.

Des cassettes vidéos, copies d’émissions, d’information culturelle, de reportage … sont présentées en fonction de l’actualité ou des projets.

• la santé : en plus des visites organisées par le P.S.E., les enfants sont sensibilisés à une hygiène alimentaire (collations) via le petit magasin et les repas coopératifs.

• à l’environnement : les espaces cour et jardin sont entretenus chaque semaine par une classe différente. L’école participe au recyclage des déchets. Les class- es vertes selon leur thème sensibilisent les enfants. Les sorties nature dans l’environnement proche sont fréquentes (quartier et parc de Woluwé).

• promotion des activités sportives : l’école participe quand elle le peut (place) aux journées proposées par l’A.D.E.P.S. Dans toutes les activités sportives, l’accent est mis sur la participation, le plaisir de faire et non sur la compétition. Les enfants vont à la piscine dès la première maternelle

8. Les modalités d’organisation du parcours de la deuxième étape de l’enseignement fondamental en cinq ans.

L’organisation des quatre années prévue en deux cycles de deux ans rend le redoublement exceptionnel. Il ne sera proposé qu’après consultation des parents et de l’enfant afin d’évaluer si cette mesure est vécue comme une opportunité et non une sanction couperet. Cette éventualité est donc étudiée bien avant le dernier trimestre de la quatrième année du deuxième cycle primaire.

Les activités proposées à l’enfant seront différentes de celles proposées précédemment, elles seront liées à son programme de travail individuel, aux projets de la classe, à ses recherches personnelles.

9. Les mesures prises pour assurer la continuité d’un niveau scolaire à un autre.

Maternelles – primaires (voir rencontre dans les outils) Les détentes primaires – maternelles sont communes. Cela permet aussi des concertations informelles tout au long de l’année entre tous les animateurs de l’école. Les ateliers associent les enfants de 3ème maternelle à ceux de primaire.

10. La politique de formation continuée des animateurs.

Chaque année académique, des membres de l’équipe participent à une formation continuée. Le choix des formations est défini par l’équipe dans son ensemble en fonction des besoins personnels et de ceux de l’équipe. Un retour vers l’équipe est organisé.

Une évaluation du travail d’au moins un animateur y compris la direction est entreprise par l’équipe chaque année. Trois journées de formation en équipe sont organisées chaque année.

11. Outils du tableau classés par ordre alphabétique.

Brève définition des intitulés “outils”. Pour les valeurs, nous vous renvoyons aux “Options Fondamentales“ de l’école.

* l’Aménagement des classes

– Organisation d’un local pour permettre à l’enfant l’accès à l’ensemble des outils dont il a besoin;

– disposition des tables pour faciliter le bon déroulement d’une activité et favoriser la dimension coopérative, cette disposition varie selon les nécessités.

* l’Aménagement de l’espace extérieur

– Organisation de la cour et du jardin en fonction des souhaits exprimés par les enfants, les animateurs et les possibilités du budget.

* les Ateliers

– Deux périodes par semaine, organisation d’activités en ateliers dans lesquels les enfants sont répartis de manière verticale depuis la 3ème maternelle;

– les arts plastiques, la musique, le théâtre, le sport, l’informatique, la cuisine, l’environnement sont les thèmes généralement proposés

– l’enfant choisit l’atelier, il participera à 5 ou 6 cycles d’ateliers sur l’année; Il y a deux cycles par trimestre, un cycle varie entre 4 et 5 séances.

* l’Autocorrection

– Documents à disposition de l’enfant lui permettant de confronter ses démarches et ses résultats à un corrigé d’exercices.

* l’Autoévaluation

– Évaluation écrite par l’enfant à propos de sa réalisation du plan de travail

ou du contrat en fin de période selon une série de critères; – évaluation faite par l’enfant de son attitude en classe, dans l’école.

* la B.C.D.

– Bibliothèque et Centre de Documentation. Elle est gérée par un adulte deux matinées par semaine. Un ordinateur permettant la lecture de cédéroms et la consultation internet est prévu dans chaque classe;

– la B.C.D. est organisée selon la classification de toutes les bibliothèques et propose des livres documentaires, des romans, des magazines;

– les enfants y viennent seuls pour emprunter ou lire sur place;

– l’animatrice de la B.C.D. propose également des animations collectives autour du thème du livre.

* le Carnet de bord

– Carnet dans lequel l’enfant note les activités de la semaine, les points à retravailler, les notions acquises, les tâches programmées, …

­ La gestion de ce carnet est de plus en plus autonome au fil des ans.

* le Chef d’œuvre

– Recherche documentaire et présentation à un public d’enfants et d’adultes faites par les enfants en fin de cycle primaire. Ce travail met en jeu les différents domaines de l’apprentissage. Le travail est soumis tout au long de l’année à des évaluations formatives et donne lieu à son terme à une évaluation certificative (C.E.B.),

– L’enfant est parrainé pour cette réalisation par un adulte de son choix à l’exception de ses parents.

* les Classes vertes

– Semaine durant laquelle une classe participe à un projet (thème variable) en internat. Le choix du thème et du lieu sont déterminés en fonction du désir (enfants et animateur), des classes vertes précédentes et des disponibilités.

* la Conférence

– Recherche documentaire illustrée par des documents et présentation orale à la classe d’un sujet choisi par l’enfant;

– dès la 1ère année primaire, le nombre est défini dans chaque classe.

* le Contrat

– Ensemble des tâches à effectuer durant le travail individuel établi par l’animateur pour un enfant en concertation avec celui-ci (voir aussi « Plan de travail ».)

* la Correspondance

– Échange de messages entre enfants ou entre un adulte et des enfants, entre deux classes d’écoles différentes.

* le Décloisonnement

– Activités durant lesquelles des enfants de différentes classes se retrouvent impliqué dans un même projet, une même démarche (ateliers, rencontres entre classes, projets d’école …)

* le Défi lecture

– Échanges de défis entre deux classes d’écoles différentes à partir d’une valise de livres adaptés au niveau de lecture des enfants. Le même ensemble de livres est présent dans les deux classes. Les enfants lisent à leur rythme.

* les Déplacements internes

– Les enfants circulent de façon autonome dans l’école.

* les Détentes

– Les maternelles et les primaires ont des détentes communes. Cela permet aux enfants de se retrouver, d’apprendre à respecter les besoins différents en fonction des âges et aux animateurs de se retrouver pendant ces moments. Les enfants disposent d’une cour, d’un bac à sable et d’un jardin dans lequel une grande place est faite au terrain d’aventure.

* l’Éducation physique

– Les enfants participent à deux périodes d’éducation physique chaque semaine dont une à la piscine. Occasionnellement, ils participent à un atelier corps ainsi qu’aux journées sportives de l’A.D.E.P.S.

* l’Évaluation formative

– Évaluation faite par l’animateur en cours de travail visant à apprécier les progrès et à favoriser les dépassements.

* les Fichiers, livrets

– Ensemble d’exercices autocorrectifs ou non qui permettent à l’enfant

d’évoluer à son rythme de manière autonome (voir « Plan de travail ».)

* l’Informatique

– Il y a un ordinateur dans chaque classe équipé du même traitement de texte ce qui permet la rédaction et la mise en page des textes des enfants et facilite les échanges;

– Certaines classes ont un blog.

* Internet

– Des échanges de courriers électroniques sont réalisés ainsi que des recherches documentaires.

* les Invitations

– La venue de groupes ou d’individus qui viennent sur demande apporter le témoignage de leur savoir, de leur savoir-faire ou de leur savoir-être. Ces rencontres peuvent aussi revêtir un caractère principalement affectif.

* le Jeu

– Il est informel ou structuré;

– il est une activité fondamentale qui permet l’expression, l’apprentissage et la socialisation;

– il est le lieu où des tensions se déchargent, des manques sont compensés…

* le Journal

– Il est selon les projets de classe ou d’école. Il est réalisé de façon coopérative et rassemble des textes et des dessins d’enfants, choisis par eux, il est diffusé dans et/ou en dehors de l’école.

* la Piscine

– Les enfants participent tous (depuis la maternelle) régulièrement à l’activité. L’objectif est d’abord d’amener chaque enfant à la confiance et au plaisir par rapport à l’élément liquide et ce, en groupe;

– les enfants passent chaque année un brevet selon leur aptitude.

* le Petit magasin

– Vente de collations à la détente du matin gérée en alternance par un groupe classe. L’accent est mis sur des produits sains et artisanaux.

* le Plan de travail

– Programme de travail établi par l’enfant en début de période pour une durée déterminée (en général une semaine) pour le T.I. (voir T.I.) sur base de fichiers, livrets ou de projet personnel avec ou sans la collaboration de l’animateur selon l’âge et le degré d’autonomie de l’enfant (voir « travail individuel ».)

* la Présentation de livres

– Un livre lu par un enfant est présenté aux autres de la classe.

* la Production d’écrits

– Textes rédigés seuls ou en groupes dans un processus de communication (voir « texte libre ».)

* les Projets de classe

– Ils sont les moteurs d’activités collectives. Ils sont le fruit d’une proposition d’enfant(s) ou de l’animateur.

* les Projets d’école

– Ils sont les moteurs d’activités collectives. Ils sont le fruit d’une proposition d’enfant(s) ou de l’animateur.

* la Psychomotricité

– Activité proposée plusieurs fois par semaine aux enfants de maternelle dans la salle du corps, aux enfants de primaire à une fréquence moindre.

* les Référentiels

– Ouvrages à la portée de l’enfant dans lesquels il trouvera des informations de façon autonome lui permettant de progresser dans son travail. Ce ne sont pas des manuels scolaires (atlas, cartes, dictionnaires, eurêka, cédéroms, encyclopédies, B.t. et B.t.j., articles de presses…)

* les Règles

– Certaines règles de base sont fixées dans le règlement d’ordre intérieur (r.o.i.);

– d’autres sont établies dans les différents conseils;

– en cas de manquement, il n’y a pas de punition (peine) mais une gestion du conflit et une sanction appropriée.

* les Collations ou repas coopératifs

– Activité hebdomadaire prise en charge à tour de rôle par une famille qui prépare le repas, la collation pour tout le groupe.

* la Semaine à thème

– Semaine durant laquelle tous les enfants de l’école primaire sont répartis en ateliers d’un demi-jour;

– chaque atelier propose une approche différente du thème;

– les enfants participent à chaque atelier.

* les Services

– Ensemble de tâches au service de la collectivité définies au sein de chaque classe et assumées par les enfants à tour de rôle.

* Le Texte libre

– Écrit dont le sujet est choisi librement et réalisé par l’enfant dans le cadre du T.I.;

– ce texte sera communiqué ou non selon le souhait de l’auteur.

* le T.I. (travail individuel)

– Moment quotidien (une période) durant lequel chaque enfant travaille de façon autonome selon son rythme suivant un plan de travail;

– la coopération entre plusieurs enfants est possible.

* le Travail en équipe

– Tâche pour laquelle plusieurs enfants travaillent ensemble, chacun y a un rôle différent et complémentaire.

12. Tableau outils/valeurs (voir page 11).

Ce tableau a pour but de présenter la motivation du choix des outils mis en place à l’Autre École. Nous avons voulu montrer ce qu’ils mettent en jeu de façon essentielle. Une case vide ne signifie pas que la valeur correspondante ne soit jamais rencontrée avec cet outil mais qu’elle n’est pas première, qu’elle n’a pas motivé la mise en place de cet outil.

Légende du tableau.

I les outils que nous utilisons systématiquement

i les outils que nous utilisons selon les projets ou selon l’âge

m. existe en maternelle

p. existe en primaire

13. Les concertations.

– Depuis la création de l’école en 1973, la concertation a toujours été jugée indispensable pour permettre un fonctionnement en équipe. Les mesures décrétales sont venues, dans notre cas, officialiser une pratique.

14. Organisation de repas.

– les repas quotidiens (piquenique) se prennent en classe, en petits groupes et non dans un grand réfectoire.

15. Présence des enfants à l’école.

– l’école est ouverte de 8h à 18h. Les enfants doivent arriver au plus tard à 8 h 30. Les activités commencent à 8h40. Les enfants ont ainsi le temps de s’installer, de soigner les plantes, les animaux …

A midi, les enfants des classes maternelles qui rentrent chez eux peuvent être repris entre 12h15 et 12h45.

Leur animateur/trice doit en avoir été averti(e) le matin.

Les activités matinales se terminent à 12h20 et reprennent à 13h40 pour finir à 15h30.

A partir de 16h00, les enfants sont sous la responsabilité de la garderie.

Garderie :

– moment essentiellement ludique et convivial durant lequel les règles, l’esprit de l’école sont prolongés;

– ouverte de 16h à 18h

16. Rapports école-famille.

la place des parents dans l’école : lire les « Options Fondamentales »

* Conflit :

Si un problème survient concernant un animateur, un entretien et/ou une réunion de classe est souhaitable.

Si des questions ou des incompréhensions subsistent, la procédure à suivre est:

1) entretien avec l’animateur et la direction

2) entretien avec la direction qui le soumet au conseil des animateurs. Celui-ci se positionne et en assure le suivi. Il informe le demandeur et le C.A. qui se réunit à huis clos si nécessaire.

* Billet du jeudi :

La plupart des familles reçoivent le billet du jeudi par voie électronique. Si ce n’est pas le cas, un enfant de la famille, souvent l’ainé, le reçoit chaque jeudi. Il contient les informations générales concernant l’école. Quand un parent, un enfant ou toute personne concernée par l’école désire y insérer une communication, il lui suffit de la transmettre à la direction.

* Réunions de classe :

Les dates de ces réunions sont communiquées via le billet du jeudi.

* Listes des parents :

La liste des parents ainsi que leurs coordonnées est transmise en septembre.