Le projet d’établissement

Projet d’établissement de L’Autre École

 

La rédaction du projet est le fruit d’un travail collectif des animateurs pour lequel les parents ont été consultés.

L’Autre École continue à veiller à l’évolution possible de ses différents projets. Cette version a été mise à jour en 2015/2016 avec le Conseil de Participation de l’école.

Ce projet n’a de sens qu’éclairé par les « Options Fondamentales ». Son objectif est de répondre à la question :

Quelles sont les actions concrètes et particulières que l’équipe pédagogique de l’Autre École entend mettre en œuvre, en collaboration avec les parents et les partenaires, pour réaliser le projet éducatif et pédagogique décrit dans les « Options Fondamentales » ?

 

  1. Choix de la Pédagogie Freinet

Les parents qui inscrivent leur enfant à l’Autre école font le choix de la pédagogie que nous proposons : la pédagogie Freinet. Il s’agit nécessairement d’une inscription-adhésion aux projets éducatif, pédagogique et d’établissement.

 

  1. Décret Mission

L’Autre école vise, comme toute école de la Fédération

Wallonie-Bruxelles à

– amener tous les élèves à s’approprier des savoirs et à acquérir des compétences qui les rendent aptes à apprendre tout au long de leur vie et à prendre une place active dans la vie économique, sociale et culturelle;

– promouvoir la confiance en soi et le développement de la personne de chacun des élèves ;

– préparer tous les élèves à être des citoyens responsables, capables de contribuer au développement d’une société démocratique, solidaire, pluraliste et ouverte aux autres cultures;

– assurer à tous les élèves des chances égales d’émancipation sociale.

 

 

 

 

 

 

Ce projet d’établissement permettra de décrire comment nous répondons à ces objectifs à l’Autre école.

 

 

 

  1. L’environnement social, culturel et économique de l’école

L’Autre École n’est pas une école de proximité, elle est ouverte à tous.

Le choix de l’école fait suite à une démarche et une réflexion des parents.

 

  1. L’environnement naturel du quartier, de la ville, dans lesquels l’école est implantée

L’Autre École est une petite école urbaine située dans un quartier d’habitat et de bureaux. Elle jouxte le parc de Woluwe. L’école s’insère dans le quartier par le biais du jardin écologique en collaboration avec le comité de quartier.

 

  1. Intégration d’enfants issus de l’enseignement spécialisé

La capacité d’accueil des enfants dans notre école est directement liée à la possibilité de l’école d’y apporter une réponse positive et constructive.

 

  1. Les démarches mises en oeuvre pour assurer la réussite des élèves en difficulté et le soutien qui leur est apporté

L’accent est mis sur la coopération.

Nous nous assurons que chaque classe ait un nombre équitable d’heures de co-titulariat qui permet un travail en demi-groupes ou un travail plus individualisé. Les enseignants se forment continuellement pour pouvoir accompagner au mieux chaque enfant.

Les évaluations sont globales et mettent en exergue les aptitudes déjà acquises par l’enfant, son attitude face aux situations d’apprentissage. Une large part est faite à l’autoévaluation.

Pour certains enfants nous établissons un Plan Individuel d’Apprentissage et avons des contacts réguliers avec le PMS, les thérapeutes et les partenaires qui accompagnent l’enfant.

 

 

  1. Initiatives prises en matière d’animation culturelle, d’éducation à la citoyenneté, aux médias, à la santé, à l’environnement et de promotion des activités sportives
  • Animation culturelle : chaque classe assiste à plusieurs spectacles par an. Les musées et les expositions temporaires sont régulièrement visités.
  • Éducation à la citoyenneté : les conseils de classe et d’école sont des instruments institutionnels qui permettent à l’enfant de prendre une part active dans les décisions concernant la vie de la classe et de l’école. (voir points outils)
  • Médias : des supports multimédias sont utilisés en fonction de l’actualité ou des projets et suscitent lectures et discussions.
  • Santé : en plus des visites organisées par le P.S.E., les enfants sont sensibilisés à une alimentation équilibrée et diversifiée via le petit magasin, les repas coopératifs en maternelle et les collations santé.
  • Cellule EVRAS (Education à la vie Relationnelle, Affective et Sexuelle):

Elle nous permet d’avoir une réflexion globale et préventive sur les différents sujets abordés et de collaborer avec des partenaires externes à l’école qui ont une grande expertise dans le domaine

  • Vers Le Pacifique : ce programme vise à former les enfants à la résolution de conflits et à les inciter à utiliser la médiation. Il contribue à prévenir la violence, à encourager la résolution pacifique des conflits et aide les enfants à se responsabiliser dans ce domaine.
  • Environnement : la cour, le terrain et le jardin sont entretenus chaque semaine par une classe différente. L’école participe au recyclage des déchets et à la fabrication de ses produits d’entretien. Les sorties nature dans l’environnement proche sont fréquentes (quartier et parc de Woluwé).
  • Promotion des activités sportives : suivant les valeurs fondamentales de l’école, l’accent est mis sur la participation, le plaisir de faire et non sur la compétition. Les enfants vont à la piscine dès la première maternelle.

L’école participe régulièrement aux journées proposées par des organismes sportifs.

 

  1. Les modalités d’organisation d’une année complémentaire éventuelle

Le redoublement est exceptionnel. Il ne sera proposé qu’après consultation des parents et de l’enfant afin d’évaluer si cette mesure peut être une opportunité.

En cas de redoublement, les activités proposées à l’enfant seront différentes de celles proposées précédemment, elles seront liées à son Projet Individuel d’Apprentissage, aux projets de la classe et à ses recherches personnelles.

Nous pratiquons de préférence la différenciation pédagogique qui permet aux enfants de rester dans leur groupe d’âge malgré leurs difficultés.

 

  1. Les mesures prises pour assurer la continuité d’un niveau scolaire à un autre

De nombreuses pratiques pédagogiques sont communes à tous les cycles : texte libre, TI, créations mathématiques, … ( voit « outils »)

La continuité est aussi assurée par la transmission de référentiels individuels et collectifs entre chaque cycle.

L’équipe pédagogique se concerte régulièrement.

L’organisation de l’école y contribue :

les détentes sont communes aux primaires et aux maternelles, les ateliers associent les enfants de la 3e maternelle à la 6e primaire, les parrainages réunissant grands et petits, …

 

  1. La politique de formation continuée des animateurs

Chaque année, des membres de l’équipe participent à une formation continuée. Le choix des formations est défini par l’équipe en fonction des besoins personnels et de ceux de l’école. Un retour vers l’équipe est organisé.

Trois journées de formation en équipe sont organisées chaque année.

 

  1. Moyens et outils mis en place pour mener à bien le projet pédagogique

Par ordre alphabétique :

 

* Aménagement des locaux

– Organisation de la classe pour permettre à l’enfant l’accès à l’ensemble des outils dont il a besoin.

– Disposition des tables pour faciliter le bon déroulement d’une activité et favoriser la dimension coopérative ; cette disposition varie selon les nécessités.

 

 

* Aménagement de l’espace extérieur

– Organisation de la cour et du terrain d’aventures en fonction des souhaits exprimés par les enfants, les animateurs et les possibilités du budget.

 

* Ateliers

– Une après-midi par semaine, des activités sont organisées en ateliers. Les enfants, dès la 3e maternelle, y sont répartis de manière verticale.

– Les activités varient tout au long de l’année.

– Les thèmes proposés sont généralement : les arts plastiques, la musique, l‘expression corporelle, la cuisine, l’environnement, les sciences et les arts de la parole

– L’enfant choisit l’atelier auquel il participera. Il y a généralement 5 cycles d’ateliers par an.

 

* Autocorrection

– Documents à disposition de l’enfant lui permettant de confronter ses démarches et ses résultats à un corrigé d’exercices, à un référentiel.

 

* Autoévaluation

– Évaluation réalisée par l’enfant de son plan de travail individuel ou de son contrat selon une série de critères.

– Évaluation faite par l’enfant de son travail, de son attitude en classe et dans l’école.

 

* B.C.D.

– Bibliothèque et Centre de Documentation. Elle est gérée par un adulte et deux enfants, à raison de quatre petites détentes par semaine ;

– la B.C.D. est organisée selon la classification de toutes les bibliothèques et propose des livres documentaires, des romans, des magazines, … dont plusieurs sont édités par le mouvement Freinet;

– les enfants y viennent seuls pour emprunter ou lire sur place;

– l’animatrice de la B.C.D. propose également des animations collectives autour du thème du livre.

 

* Carnet de bord

– Carnet dans lequel l’enfant note les activités de la semaine, les points à travailler, les notions acquises, les tâches programmées, …

­- La gestion de ce carnet est de plus en plus autonome au fil des ans.

 

* Chef d’œuvre

– Recherche documentaire réalisée par l’enfant en fin de cycle primaire. Ce travail met en jeu les différents domaines des apprentissages.

– Il se clôture par une présentation à un public d’enfants et d’adultes.

 

* Classes vertes

Tous les ans, dès la deuxième maternelle, chaque classe part en séjour dans le cadre d’un projet.

 

* Conseil de classe

– Structure qui organise la vie coopérative de la classe ;

– Il rassemble tous les enfants d’une même classe, leur animateur et éventuellement des invités ;

– Il se réunit de manière institutionnelle (1 x par semaine) ou de manière occasionnelle sur demande des enfants ou de l’animateur ;

– Il traite des projets, des services communs et de la vie relationnelle.

 

* Conseil d’école

– Structure qui organise la vie coopérative de l’école ;

– Il rassemble deux délégués de chaque classe primaire et un animateur. Les classes maternelles sont représentées par un enfant de 4e, 5e ou de 6;

– Il se réunit de manière institutionnelle chaque semaine;

– Il traite des rapports entre les classes, de l’organisation d’activités qui ont une implication pour les autres classes;

– Il prend des décisions, enregistre et organise les propositions.

 

* Contrat

– Ensemble des tâches obligatoires à effectuer durant le travail individuel établi par l’animateur pour un enfant en concertation avec celui-ci (voir aussi « Plan de travail »).

 

* Correspondance

– Échange de courriers entre enfants, entre un adulte et des enfants, entre deux classes d’écoles différentes et au sein de l’école. Les classes de 5e et 6e entretiennent une correspondance scolaire avec une classe néerlandophone.

 

*Créations mathématiques

– Activités où l’enfant apprend à poser un regard mathématique sur ce qu’il crée. Il se pose des questions. Il apprend à raisonner et à expliquer comment il procède, à utiliser ses connaissances mathématiques et à argumenter.

 

* Décloisonnement

– Activités durant lesquelles des enfants de différentes classes se retrouvent impliqués dans un même projet, une même démarche (ateliers, rencontres entre classes, …)

 

* Déplacements internes

– Les enfants circulent de façon autonome dans l’école.

 

* Détentes

– Les maternelles et les primaires ont des détentes communes.

– Les enfants disposent d’une cour avec bac à sable et module de jeu et d’un terrain d’aventures avec balançoire, terrain de foot et bois pour construire des cabanes.

 

* Éducation physique

– Les enfants participent à deux périodes d’éducation physique chaque semaine. Occasionnellement, ils participent à un atelier corps (voir « Ateliers ») ainsi qu’aux journées sportives de l’A.D.E.P.S.

– Une activité de psychomotricité est proposée plusieurs fois par semaine aux enfants de maternelle.

– Depuis la maternelle, les enfants participent régulièrement à l’activité « piscine ».

 

* Évaluation formative

– Évaluation faite par l’animateur en cours de travail visant à apprécier et à favoriser les progrès.

 

* Exposé

– Les enfants réalisent, dès la 1e primaire des exposés individuels et/ou collectifs. Pour cela, ils font une recherche sur un sujet qu’ils choisissent, qui les préoccupe, qui les intéresse. Ensuite ils présentent le fruit de cette recherche au groupe.

 

* Fichiers, livrets

– Ensemble d’exercices autocorrectifs ou non qui permettent à l’enfant

d’évoluer à son rythme de manière autonome (voir « Plan de travail ».) Ces documents sont généralement conçus par des enseignants Freinet et diffusés par le mouvement Freinet.

 

* Forum

– Lieu central de l’école utilisé pour des rassemblements, des animations de groupes ou de classes ;

– Moment en début de semaine durant lequel tous les enfants et tous les animateurs se réunissent pour y entendre une série d’informations : anniversaires, projets, décisions du conseil d’école, règles. Chaque classe peut aussi y présenter un projet, un chant, …

* Informatique

– Dans chaque classe, il y a un ordinateur et une connexion internet;

– C’est un outil de travail utilisé sous la supervision de l’adulte.

 

* Invitations

– Personnes qui viennent sur demande des enfants et/ou de l’enseignant apporter le témoignage de leur savoir, de leur savoir-faire ou de leur savoir-être.

 

* Journal d’école

– Réalisé de façon coopérative, il rassemble des textes et des dessins d’enfants, choisis par eux, il est diffusé et vendu dans l’école.

 

* Petit magasin

– Vente de collations à la détente du matin, gérée en alternance par les différentes classes. L’accent est mis sur des produits sains et artisanaux.

– La gestion et la préparation du petit magasin sont le point de départ de nombreux apprentissages.

 

* Plan de travail

– Programme de travail établi par l’enfant en début de période pour une durée déterminée (en général une semaine, une quinzaine chez les plus grands) pour le T.I. (voir T.I.) sur base de fichiers, livrets ou de projets personnels. L’établissement de ce plan de travail se fait avec ou sans la collaboration de l’animateur selon l’âge et le degré d’autonomie de l’enfant.

 

* les Projets de classe / les Projets d’école

– Ensemble d’activités regroupées sous un même thème afin d’atteindre un objectif.

– Moteurs d’activités collectives, ils sont le fruit d’une proposition d’enfant(s) ou de l’animateur.

 

* Quoi de neuf ?

– Moment durant lequel les enfants communiquent une expérience ou expriment un vécu aux autres enfants de leur classe (appelé « salon » en maternelle).

 

* Recherches mathématiques

– Activités mathématiques individuelles ou collectives qui démarrent d’une question d’un ou plusieurs enfants.

L’enfant procèdera par tâtonnement expérimental. L’animateur l’aide à aller vers la précision, à vérifier si ses observations peuvent être généralisées. Il peut présenter son travail au groupe qui, par ses questions, lui demandera des explications complémentaires.

 

* Référentiels

– Ouvrages à la portée de l’enfant dans lesquels il trouve des informations de façon autonome lui permettant de progresser dans son travail. Ce sont des atlas, cartes, dictionnaires, Eurêka, encyclopédies, brochures, documents, articles de presse et tous les outils élaborés par la classe (pas de manuel scolaire).

 

* Règles

– Les règles communes sont fixées dans la Charte de l’Autre École

– Les règles de classe sont établies en conseil;

– En cas de manquement, une réparation est demandée. Dans certains cas celle-ci s’accompagne d’une sanction. L’objectif étant de privilégier la et d’aider l’enfant à modifier son comportement.

 

* Repas

– Les repas quotidiens fournis par la famille se prennent en classe et non dans un réfectoire.

– En maternelle, un repas collectif hebdomadaire et les collations quotidiennes sont pris en charge à tour de rôle par une famille qui les prépare pour tout le groupe.

 

* Services

– Ensemble de tâches au service de la collectivité, définies au sein de chaque classe et assumées par les enfants à tour de rôle.

 

* Texte libre

– Texte que l’enfant écrit régulièrement.

– Il choisit librement le sujet et est invité à le partager au groupe.

– C’est un support d’apprentissage de la langue.

 

* T.I. (Travail Individuel)

– Moments quotidiens durant lequel chaque enfant travaille de façon autonome à son rythme en suivant son plan de travail;

– La coopération entre plusieurs enfants est possible en fonction des activités.

 

 

  1. Rapports école-famille.

La place des parents dans l’école : lire les « Options Fondamentales »

 

* Billet du jeudi:

Tous les jeudis, chaque famille reçoit par voie électronique, un document qui contient les informations générales concernant l’école.

 

* Réunions de classe de rentrée:

En début d’année scolaire, une réunion collective d’information est organisée pour présenter aux parents le fonctionnement de la classe, le calendrier de l’année…

 

* Liste des parents:

La liste de tous les parents de l’école ainsi que leurs coordonnées est transmise à chaque famille en septembre.

 

* Etonnements, inquiétudes:

Si quelque chose vous tracasse, vous inquiète, vous irrite, parlez-en sans attendre avec l’animateur(trice). Demandez un entretien. Si des questions subsistent, suivez la procédure suivante :

1/ entretien avec l’animateur(trice) et la direction

2/ entretien avec la direction qui le soumet au conseil des animateurs. Celui-ci se positionne, décide et en assure le suivi.

3/ interpellation du CA qui se réunit à huis clos si nécessaire.

 

Par le respect de ces étapes, le problème a toutes les chances d’être entendu rapidement par les personnes concernées et d’évoluer au service des enfants.